Madame Soleil en politique ?

Publié le par L'équipe de Débattons !

Hollande prédit une hausse de TVA

Et qul temps prévoit-il pour demain ? Parce que au vu de la couleur du ciel, Météo-France s'est encore trompé aujourd'hui...


Invité de RTL, le premier secrétaire du PS a estimé qu'une hausse de "2 à 3 points" de TVA serait nécessaire pour "compenser les 15 milliards d'euros de cadeaux fiscaux" octroyés selon lui par le gouvernement.

Et sur quels chiffres se base-t-il ?





Hesnoone 


Dépêche AFP-Figaro du 7/06 à 8h07.

Publié dans Brèves

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nicolas 13/06/2007 20:52

Désolé pour le double post :( on va dire que c'est pour me rattraper du premier

« Sur quels chiffre se base-t-il ? »
Il m'a fallu 30s pour trouver combien rapporte la tva... 30s supplémentaires pour me rendre compte qu'il fallait bien 2 à 3 points de hausse pour compenser les 15milliards... maintenant je sais pas d'où il viennent les 15 milliards de cadeaux fiscaux j'ai pas réussi à trouver un chiffrage du programme de l'ump etc. mais un partisant de l'ump pourra trouver ça sans problème... je vais chercher quand même de mon côté...

Nicolas 13/06/2007 20:42

Il semblerait qu'il ait pas eu si faux que ça :p
Le plus fort c'est que maintenant on a officiellement des magiciens au gouvernement ! Dire avec autant d'assurance que la TVA va augmenter sans le prix avec c'est original :D
(message volontairement trollesque, ah j'oubliais aussi, mais faut pas rater notre cher président au G8 ^^)

Hesnoone 09/06/2007 18:21

Les pôles de compétitivité sont une très bonne idée à la base ! Seul problème : le financement n'est à mon avis pas adéquat. De deux choses l'une : soit il n'y a pas assez d'argent investi, soit il y'a trop de centres créés uniquement pour complaire aux Conseils régionaux ce qui prive les centres réellement prometteurs d'argent. A moins que ce ne soit les deux ?Et ce n'est pas parce que les régions en sont en partie responsables qu'il faut dénigrer et les actions de l'équipe précédente et le rôle de l'Etat...

Aur鬩en Royer 09/06/2007 08:58

A propos des pôles de compétitivité, il me semble au contraire qu'il s'agisse d'un bel exemple d'investissement sur le long terme. Il sagit d'un investissement partagé, auquel les Régions participent (d'où l'attitude Mme Royal): notez que l'Etat aide au financement, mais que les décisions concernant l'orientation des recherches appartiennent aux entreprises partenaires ainsi qu'aux Conseils régionaux, qui ont là un outil économique intéressant. Dès lors, on ne peut pas attendre de ces pôles qu'ils obtiennent des résultats en moins de trois ans !Il existe des pôles dits "mondiaux" ou "à vocation mondiale" qui sont d'ailleurs très prometteurs: le pôle santé et recherche biomédicale à Grenoble est à la pointe de la recherche dans ce secteur en Europe, le pôle agroressources (biocarburant et utilisation de toutes les parties de la plantes), que je connais bien puisqu'il se trouve en Picardie, est "à vocation mondiale" et représentera la France dans la recherche d'alternatives au pétrole... mais laissez à la recherche le temps de trouver ce qui est le mieux pour notre avenir !Je suis, comme vous, plus favorable à des investissements de long terme qu'à des mesures ponctuelles. Mais, la remarque de M. Hollande concerne ce qu'il appelle "les cadeaux fiscaux" c'est-à-dire la masse d'argent dont dispose potentiellement l'Etat mais qui s'en prive... ces mesures vont donc coûter chers, cette année, mais aussi les années suivantes... sauf bien sur, si elles sont compensées par une hausse générale touchant tous les Français, sur la TVA par exemple. Avec ces mesures, qui seront les gagnants? Sûrement pas les gens qui se lèvent tôt pour aller travailler dans les usines car, pour eux, les droits de succession et le bouclier fiscal, c'est bien loin !

Hesnoone 09/06/2007 08:41

Premièrement, ces chiffres sont ceux du PS... qui n'est pas forcément le plus apte à chiffrer des projets ! (c'est peut être de bonne guerre en période électorale, mais...)Je pense qu'il faut distinguer deux types de dépense : les dépenses ponctuelles qui peuvent être considérées comme des gaspillages et doivent être évitées, et les mesures d'investissements, qui si elle pèse un moment sur le budget s'avèreront plus tard positives. Un exmple simple qui montre que l'Etat n'a pas toujours pas compris certaines choses : il y'a peu, des pôles de compétitivité ont été créés (par le gouvernement Raffarin, même si Mme Royal a essayé de prendre tout le mérite avec "son" Poitou). Très bien, excellente idée.Mais, a-t-on fait quelques pôles spécialisés qui pourrait atteindre une envergure européenne sinon mondiale ? Non, on en a fait partout pour satisfaire les président de région et on saupoudre l'argent au lieu de le concentrer... Résulat ? Décevant..Deuxième exemple qui montre l'intérêtqu'aurait l'Etat à cesser de considérer les entreprise comme "l'Ennemi". Au Canada, le gouvernement a dit - en substance, je n'ai plus l'article sous la main - à Infogramme (société francaise éditrice de jeux vidéo) : on vous finance les x premiers emplois plus crédit d'impôt en échange vous nous créez mille emplois en 10 ans. Objectif largement dépassé en bien moins de 10 ans... Si l'argent dépensé l'est suivant l'exemple 1, M. Hollande aura sans doute raison, il faudra augmenter les impôts. S'il l'est selon l'exemple 2, tout change...Hesnoone