Jour J

Publié le par Buffalo (l'équipe de Débattons !)

Ca y est, les urnes sont ouvertes en Métropole (pour ma part, devoir civique rempli).
L'essentiel, c'est de donner son avis, de s'intéresser à la France en se déplaçant jusqu'aux isoloirs, et ce quelque soit son opinion...

Bon vote à tous ! Et retrouvez nous dès demain pour commenter les résultats du scrutin.



Buffalo

Publié dans Brèves

Commenter cet article

Buffalo (de l'Equipe de Débattons !) 10/06/2007 13:52

Les socialistes pourront donc toujours faire appel au conseil :Ils auront toujours plus de 60 sénateurs. Ils devraient garder tout de même plus de 60 députés.En ce qui concerne la saisie par les citoyens, cela dépend des modalités : combien de signataires (il faut éviter trop d'engorgements, il faut donc une barre assez haute)...De plus, les citoyens peuvent déjà  "faire pression" sur leur député.Buffalo

Buffalo (de l'Equipe de Débattons !) 10/06/2007 13:48

Taux participation à midi : 22.56%Effectivement, c'était calme quand j'y suis allé moi aussi.Moindre légitimité, je ne sais pas, pour l'instant la participation est plus forte qu'en 2002 pour le premeier tour lég (22 vs 19)Je suis d'accord an ce qui concerne le chèque en blanc...Buffalo

Nicolas 10/06/2007 13:16

À ce propos, j'ai appris que pour qu'une loi soit examinée par le conseil constitutionnel il faut que : soit les présidents (de la République, du Sénat ou de l'Assemblée Nationale) ou 60 députés ou 60 sénateurs le demandent. On imagine bien les effets d'une trop écrasante majorité, c'est d'ailleurs étonnant que les citoyens ne puissent pas saisir le conseil constitutionnel...
http://maitre.eolas.free.fr/journal/index.php?2007/06/08/642-dimanche-on-vote
(le post est long, l'info. est à la fin)

Aur鬩en Royer 10/06/2007 12:48

Moi aussi, j'ai accompli mon devoir civique ce matin: d'après ce que j'ai vu, la participation est très moyenne. La file d'attente était bien moins longue que le 6 mai et l'urne bien moins pleine (alors que j'ai voté une heure plus tard que le jour du second tour) ! Et cela pose deux problèmes: 1- une moindre légitimité pour les élus, même sortants (qui seront reconduits pour leur efficacité, bien sûr !) et 2- la question du calendrier: plus que la majorité écrasante de l'UMP (ou du PS dans une autre configuration), ce sont ces cinq ans "les mains libres" sans consultation majeure qui posent problème !! Non?