Le deuxième amendement...

Publié le par Buffalo (L'équipe de Débattons !)

25 septembre 1789, IIè amendement de la Constitution des Etats-Unis d'Amérique : Une milice bien organisée étant nécessaire à la sécurité d'un État libre, le droit qu'a le peuple de détenir et de porter des armes ne sera pas transgressé.

20 avril 1999, lycée Columbine, Littleton, Colorado : Eric Harris et Dylan Klebold tue douze élèves et un professeur au moyen d'armes à feu.

16 avril 2007, université Virginia Tech, Blacksburg, Virginie : Cho Seung-Hui tue trente-deux personnes dont lui-même au moyen d'armes à feu.

10 octobre 2007, lycée SuccessTech, Cleveland, Ohio : un élève de quatorze ans (!) blesse deux adultes et deux adolecents, avant de se suicider, au moyen d'armes à feu.

(Liste non exhaustive, malheureusement)

Les Etats-Unis ont trois fois plus d'armes à feu en circulation par habitant que la France. Les lois encadrant la vente d'armes sont très laxistes.




La question qui devrait se poser aujourd'hui est la suivante : le droit qu'a le peuple de détenir et de porter des armes garantit-il la sécurité de l'Etat et de ses citoyens, ou au contraire augmente-t-il les dangers auxquels ils sont soumis ?

La réponse parait évidente.


La Constitution devrait-elle changer pour permettre à l'appareil politique de répondre de manière efficiente à cette longue série d'attaques portées contre la société toute entière.

La réponse parait évidente.




Cette banalisation de l'arme, et de la violence qui en découle présente des effets plus que visibles sur la société américaine aujourd'hui, société beaucoup plus violente que la nôtre - 6,2 contre 0,7 homicides pour 100.000 habitants (1).
Comment se fait-il que rien ne bouge, que personne ne semble réagir aux Etats-Unis? J'imagine les réactions en France si une dizaine de lycéens se faisaient abattre. Là-bas, seules les caméras vont réagir, remplissant les écrans pendant 24h ou 48h, racontant le drame cinq ou six fois par heure, dévoilant l'enfance difficile du môme qui a (plus que) perdu les pédales, mais que la société a aidé à poser le doigt sur la détente, avant que les prochaines frasque de Paris Hilton ne paraissent plus intéressantes, plus télégéniques.


(1) http://fr.wikipedia.org/wiki/Homicide

Publié dans Coup de gueule

Commenter cet article

Buffalo (de l Equipe de Debattons !) 14/10/2007 22:36

Pour la communauté, pas de problème, c'est un plaisir !Quant au prix Nobel, c'est trop d'honneur... Mais merci quand même... :)J'ignorais cette anecdote au sujet d'Al Gore.Quand on apprend ce genre d'informations, on se demande où va le monde, et pourquoi rien ne bouge pour éviter ces catastrophes.J'ai moi aussi une confiance limitée envers les gouvenement américain actuel

Aurélien Royer 13/10/2007 10:35

Bonjour Buffalo, d'abord merci de contribuer à la communauté que j'ai crée et que, faute de temps, j'alimente assez peu... et merci d'avoir classé vos articles déjà parus dans cette communauté pour que nos réfelxions d'hier soient relancées. Je vais, moi aussi, republier tous mes articles traitant de politique étrangère dans cette communauté, pour que le débat avance.Pour ce qui est de votre article "coup de gueule", je ne dirais qu'une chose: vous mériteriez le Prix Nobel de la Paix !! Entendez par-là que tout cri de colère contre cette société de la violence, parfois gratuite, dans laquelle nous vivons est le bienvenu... car, s'il fallait, en effet, attendre les réactions outre-Atlantique, on aurait le temps de voir venir... Je pense au prix Nobel, décerné hier, car Al Gore, dans une conférence sur les changements climatiques, avait clôturé son propos de la même manière que vous clôture votre article: en dénonçant le manque de retentissement médiatique de son combat face aux frasques (ultra-lucratives !) de Paris Hilton.Ce débat sur les détentions d'armes est d'autant plus d'actualité qu'un jeune de 14 ans a été maîtrisé par la police américaine, quelques heures avant de se livrer à ce genre de massacre, sur dénonciation d'un camarade qu'il avait mis au courant. Je ne sais pas si vous avez vu les images de la perquisition qui a suivi: sur une table, des dizaines de pistolets, un fusil avec viseur optique et nocturne (acheté par sa mère lors d'une foire), des armes blanches à la pelle, des grenades et autres livres sur Hitler !!C'est ce que genre d'images qui me choque le plus: comment un adolescent, loin d'être encore majeur, peut-il être entraîné dans un tel délire, fait d'un soupçon d'admiration pour Hitler et d'une grosse dose de stupidité (pour ne pas dire autre chose)... si la législation ne change pas, ces drames continueront d'alimenter l'actualité américaine.Croyez-vous que l'administration Bush se préoccupe de cela? Il le faudrait... mais, quand je vois la réaction de la Maison Blanche à la récompense qu'a obtenu Al Gore ("bravo à lui mais nous ne changerons pas notre politique environnementale"), j'ai du mal à faire confiance à un gouvernement dont on attend avec impatience qu'il débarasse le plancher !! Et je précise bien qu'il ne s'agit pas de dénoncer les Américains, mais leurs gouvernement républicain... uniquement !