Bons débuts pour le Grenelle de l'environnement !

Publié le par Buffalo (de l Equipe de Débattons !)

Malgré le septicisme affiché de certaines ONG avant le début des rencontres, la pupart des intervenants ont été satisfaits de la première journée consacrée à la sauvegarde de notre environnement, tel M. Jadot, qui parle déjà de "révolution verte [qui] a dépassé la ligne de départ"

Des accords sont déjà intervenus dans certains domaines, notamment et principalement sur le l'habitat et le transport pour le moment.

Ainsi, alors que dans le bâtiment, la consommation moyenne s'établit aux alentours de 300kWh/m/an, les nouvelles constructions ne devront pas dépasser les 5OkWh dès 2012.
Des prêts à taux réduits pourraient être accordés pour améliorer cette consommation dans l'ancien. Les batiments publics sont eux aussi concernés.


Pour ce qui concerne le transport, l'effort sera désormais mis sur le ferroviaire et les transports en commun :


M. Borloo a annoncé que le réseau autoroutier ne sera plus agrandi de manière significative, sans pour autant totalement "geler" le réseau.

Les principes de taxes appelées écoredevance et écopastille ont également été acceptés par les différentes parties. La première concernerait les poids lourds circulant en France, la seconde serait payée à l'achat d'un véhicule neuf ne répondant pas à des objectifs fixés en matière de respect de l'environnement. En ce qui concerne les poids lourds, d'ailleurs, selon M. Borloo, il n'y aura "plus de camions de transit sur les autoroutes et les routes. On va les mettre sur des trains" à terme.

L'Etat souhaite aussi quintuplé les lignes de tramway (en passant de 300km hord Ile de France à 1500 avant 2020), et construire plus de 2000 km de lignes TGV supplémentaires.

Enfin, l'objectif de 20% de production électrique en énergie renouvelable est avancé, ainsi que l'interdiction des ampoules à incandescence dnas trois ans, remplacées par les ampoules basses consommations.



Aujourd'hui, les OGM seront entre autre au centre des débats.

Par contre, il y a eu désaccord en ce qui concerne l'application d'une taxe carbone, notamment défendu par M Hulot. Ce sera M. Sarkozy qui arbitrera.

Publié dans Economie-Social

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Aurélien Royer 29/10/2007 14:35

Ce que je retiens principalement de ce Grenelle de l'environnement c'est l'application de la méthode Royal des débats participatifs, donnant la parole à tous les citoyens sur les grands sujets qui les concernent directement. Débats en région, forums sur Internet ont permis de parvenir à un consensus qui dépasse les clivages politiques: et c'est très bien !!Comme je l'explique sur mon blog, négocer c'est trouver une solution minimale qui satisfasse tout le monde: ainsi, la taxe carbone, trop révolutionnaire, n'a aucune chance de rassembler tout le monde. Les mesures comme le ferroutage, les aides à l'isolation des maisons, les pastilles sur les véhicules polluants font l'unanimité.On attend donc avec impatience que ces mesures deviennent réalité et que la parole du candidat sarkozy devienne un acte du président... qu'une promesse soit tenue, aussi rapidement, avec autant de popularité, ne serait-ce pas inédit dans la vie politique de ces dernières décennies? Il faut dire, pour relativiser, que le sujet est plus consensuel qu'une réforme des institutions ou de la fiscalité !

Jacques Heurtault 28/10/2007 19:07

Selon la définition de l'ONU, inventeur du concept ONG (organisations non-gouvernementales), l'UMP est une ONG. Les O.G. (organisations gouvernementales) ce sont, entre autres, l'UNICEF, l'UNESCO, ... qui sont composées de membres qui représentent des gouvernements d'où leurs noms : organisations gouvernementales.