Mariage présidentiel et médias (frites) McCain

Publié le par Buffalo (de l'Equipe de Débattons !)

Rien à dire sur le sujet en lui-même. J'espère juste que cette union scellera également la fin d'un chapitre médiatico-politique ou politico-médiatique, et notamment que les journalistes, ceux qui penchent plus ou moins ouvertement pour M. Sarkozy, et ceux qui le critiquent  de la même manière plus ou moins explicite cesse de commenter les aléas personnels des politiques, même si ces derniers tentent encore de nous les exposer, et recommencent à informer les citoyens des choses sérieuses.
A ce propos, je me suis fait une réflexion récemment : ce sont les médias qui reprochent le plus à Sarko d'être partout qui parlent le plus de lui (au hasard et parmi de nombreux autres, Marianne...)

Publié dans Brèves

Commenter cet article

Buffalo (de l Equipe de Debattons !) 03/02/2008 13:27

Pet-être parlerions-nous moins de Sarkozy si le reste de notre personnel politique était un peu plus compétent ! Il faudrait que le niveua monte vite, et partout !(pour clore le débat, vu qu'en plus nous sommes d'ccord apparemment, sur marianne2.fr, une des quatre grandes rubriques du site s'appelle... Sarkoland)

Aurélien Royer 03/02/2008 10:46

Là aussi, je suis assez d'accord avec vous: Marianne, que je ne souhaite pas défendre à tout prix, en fait beaucoup sur Sarko avec, en moyenne, la moitié des unes qui le concernent, lui, sa politique, sa vie privée, sa personnalité. Heureusement, les dossiers qu'ils proposent sont de vrais décryptages qui nous apprennent des choses. Souvent, il s'agit d'évoquer le fond de sa politique... ses bonnes intentions et ses limites.Sachez aussi que, dans le courrier des lecteurs, on peut lire fréquemment des lettres d'abonnés agacés de voir autant de place consacrée à un président qui, il faut le reconnaître, fait beaucoup parler de lui. Je confesse moi aussi parler beaucoup de Sarko, en essayant, à chaque fois, d'apporter un éclairage sur sa présidence ! C'est tout ce qui m'importe.