Retour

Publié le par Buffalo (de l'Equipe de Débattons !)

Après une période d'interruption inhabituellement longue, les parutions reprennent sur débattons !




Tout d'abord, je remarque que comme à l'accoutumée, les actualités se chassent les unes les autres. Après avoir été au centre des discussions et monopolisé la une des 20H et des journaux écrits, on ne parle désormais que très peu du Tibet, des JO de Pékin. Pour autant, et cela est plus surprenant, ce n'est pas Sarkozy qui fait la une, malgré une belle tentative des médias lors de son anniversaire, pas plus que la Birmanie ne semble soulever l'enthousiasme morbide des journalistes et des citoyens. Ceci est d'autant plus étrange vu le nombre de morts annoncé, les conséquences politiques à cause des hésitations de la junte au pouvoir, et le souvenir que l'on a tous du tsunami médiatique qui avait suivi le réel tsunami il y a quelques années déjà. Je m'interroge vraiment sur les raisons de cette indifférence généralisée.




Pour revenir sur le plan politique "pure" :


-D'une part, la vistoire d'Obama, bien qu'elle ne soit pas encore validée par les chiffres, semble désormais inéluctable. Le seul suspense réside sur la manière et la date choisie par Mme Clinton pour accepter la défaite, ainsi que sur l'aboutissement ou non de la campagne démocrate à un ticket Obama-Clinton pour novembre prochain, qui ne parait pas pour le moment l'hypothèse la plus probable, mais qui rencontre un certain succès chez les sympathisants démocrates.


-En France d'autre part, plusieurs points sont dignes d'intérêt :


       * Le plus anecdotique, la polémique qui entoure la participation de M. Besancenot à l'émission de Michel Drucker demain dimanche. Moi, je n'y vois rien à redire, d'autant plus que j'ai vu aujourd'hui même dans + Clair, sur Canal +, que et M. Hue, et Mme Buffet, et Mme Laguillier y avaient déjà participé par le passé. Peut-être l'objet de cette polémique était de faire parler de la LCR, et d'assurer une meilleure audience.


       * Au Parti Socialiste, pas grand-chose de neuf. On a l'impression parfois d'assister à une guerre des tranchées, personne n'ose bouger attendant que l'autre attaque, pour prendre la position opposée. Illustration qui date déjà un peu : la question de l'alliance avec le MoDem lors des municipales ; Mme Royal s'était plus que favorablement exprime sur ce sujet, M. Delanoë a lui fait part de son hostilité à cette idée, quitte à perdre des arrondissements à Paris, dont, certes il n'avait pas besoin pour s'assurer de sa victoire au final, mais tout de même.

Mme Royal semble être atteinte d'une judiciarïte aiguë : elle attaque tout ce qui bouge ; que ce soit Paris Match qui publie une photo d'elle priant dans une église, ou M. Raffarin suite à l'accusation à son encontre de ce dernier de "délinquance sociale", référence à l'affaire des collaborateurs non rémunérés (1).

       * Au gouvernement, pas grand-chose de neuf. Il y a eu encore quelques erreurs de communication, je pense par exemple aux allocations pour les adolescents, ou à la carte famille nombreuse. La chute de M Sarkozy, bien que freinée, n'est pas arrêtée, et commence même à emporter son Premier ministre. Ceci est d'autant plus inquiétant pour le couple exécutif qu'on pouvait estimer que la défaite aux municipales allait marquer la fin d'une séquence, et le début d'une autre. Seul soulagement, le soc indéfectible de soutien dans la population ne devrait plus trop tarder à être atteint, et donc la chute devrait s'estomper. L'émission d'il y a deux semaines à laquelle s'est prêté le Président de la République n'a pas permis de redonner un élan à l'activité gouvernementale.





Notes et sources :
(1) http://www.lefigaro.fr/politique/2008/05/08/01002-20080508ARTFIG00481-royal-attaque-raffarin-pour-diffamation.php

Publié dans Brèves

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article