Brèves...

Publié le par L'Equipe de Débattons !

Fiasco Total...

Alors que Total a consenti à une contribution de 102 millions d'euros en 2008 pour le financement de la prime à la cuve , l'ancien ministre des Affaires européennes a jugé «pas anormale» une telle contribution. Il a jugé que l'entreprise vivait « sur une rente » et qu'elle en était «consciente». Selon lui, Total devrait faire «un effort beaucoup plus important», jugeant qu'«une somme d'un milliard d'euros à destination des foyers les plus modestes ne lui paraîtrait pas exagérée». (1)

Merci de votre pertinente analyse, M. Moscovici (socialiste). Si j'ai bien compris, vous reprochez à Total de gagner de l'argent. Conséquence directe : vous reprochez à Total d'employer des milliers de personnes et de donner chaque année plusieurs centaines de millions à l'Etat (qui prend 33 % de ces fameux bénéfices).

Une somme "d'un milliard d'euros ne serait pas exagérée" ? Bien sûr, et pourquoi ne pas remplacer l'Etat par Total, M. Moscovici ?!


Justice francaise...


«L'enfant peut se retrouver dans une situation dramatique si son père venait à faire un malaise.» C'est pour cette raison que le juge aux affaires familiales du tribunal de grande instance de Niort a refusé le droit «de visite et d'hébergement élargi» du père atteint de diabète (2)

Je disais il y'a peu que nous étions en train de détruire l'égalité inscrite fièrement  dans notre devise nationale ; Buffalo a récemment parlé de la fameuse annulation de mariage. Eh bien, la Justice remet ça. On les savait économistes, sachez que nos juges sont également médecins...


Si même Rocard le dit...


Selon l'ancien premier ministre [Rocard] en effet, l'ex-candidate PS à la présidentielle a tout simplement une «perception de l'univers international insuffisante pour qu'elle soit de taille» à être présidente de la République».
Un tacle appuyé, que Rocard confirme en expliquant, à propos de Delanoë : «Il aurait mieux valu qu'il ne parte pas si tôt pour assurer son avenir mais il a eu peur que la politique-spectacle permette une victoire de Ségolène Royal. Cette peur était fondée». (3)

Insuffisante ? Quel euphémisme !
Si même les socialistes disent ce que l'équipe de ce blog pense depuis le début...



Hesnoone




(1) http://www.lefigaro.fr/le-talk/2008/06/11/01021-20080611ARTFIG00596-moscovici-total-pourrait-donner-un-milliard-d-euros.php

(2) http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2008/06/12/01016-20080612ARTFIG00236-diabetique-il-n-obtient-pas-la-garde-elargie-de-son-fils.php

(3) http://www.lefigaro.fr/politique/2008/06/12/01002-20080612ARTFIG00190-par-crainte-de-royal-rocard-choisit-delanoe.php

Publié dans Brèves

Commenter cet article

Aurélien Royer 22/06/2008 11:47

Quelle honte !! Cette décision de justice qui prive un père du droit de voir son enfant, et d’en obtenir une partie de la garde, parce qu’il est malade. Une sorte de double peine : en plus d’être malade (ce dont il n’est bien sûr pas responsable), on le prive d’un de ses droits les plus fondamentaux. Il est des décisions qui paraissent ahurissantes : celle-ci va sans doute gagner la palme « décision de justice la plus stupide de l’année ». Il y a en effet encore beaucoup de chemin à faire pour que les hommes aient les mêmes droits que les femmes pour ce qui est de la garde de leurs enfants. Et il y en a tout autant à parcourir pour que la maladie ne soit plus un frein à l’obtention d’un prêt : et là encore, l’Etat garant de l’équité de tous ses concitoyens, a un rôle à jouer !

philippe david 15/06/2008 10:19

Michel Charasse avait qualifié Rocard de "petit homme, aigri et raté" lorsque celui-ci avait déclaré:"François Mitterrand n'était pas un honnête homme". Ségolène Royal ne devrait pas tarder à citer Charasse!

Jacques Heurtault 14/06/2008 10:14

Mosco à Moscou!(je suis tellement sonné par le "non" irlandais que je n'ai rien trouvé de mieux ce matin ...